First Steps

Hey There !

Eh bien voilà, j’ai eu ma journée d’introduction aujourd’hui. Je vous avoue que je m’attendais assez à subir cette journée, premièrement parce qu’il n’est pas toujours simple de trouver son chemin dans une ville qu’on connaît à peine, avec des transports parfois un peu étranges et des rues qu’on ne reconnaît pas. Deuxièmement, parce que ça me stresse toujours de rencontrer de nouvelles personnes…

Enfin, en réalité, ça a été nettement moins traumatisant que la fois où j’étais à Washington et ce, pour plusieurs raisons. Tout d’abord, parce qu’hier après-midi, Jim, Ellen et moi sommes allés faire un tour à Boston, à Quincy Market plus précisément. Comme son nom l’indique, c’est un marché (couvert), réparti en plusieurs bâtiment et d’après ce que j’ai compris, il se trouve près du Town Hall de Boston. Enfin, nous sommes allés y manger et nous avons regardé quelques prestations d’artistes de rue. Il y en avait un notamment qui (accrochez-vous bien) jouait un morceau de Star Wars, à la cornemuse, sur un monocycle de deux mètres de haut. Ce type était juste incroyable.

Bon, mais tout ce blabla ne vous dit pas pourquoi ça a été facile de me rendre à l’école aujourd’hui. Eh bien simplement parce que sur la route pour se rendre à Boston, Jim, en plus de m’indiquer tous les Dunkin Donut’s (on a appelé ce petit trajet le « Dunkin Donut’s Tour » 🙂 ) du coin, m’a montré les arrêts de bus et la route à prendre pour aller à l’école. Je savais donc où je devais me rendre et même où se situait exactement l’école à Harvard Square.

Donc voilà, ce matin, je suis sagement allée prendre le bus 70, puis un autre bus, le 71, pour me rendre jusqu’à Harvard Station, qui est la station de métro et de bus de Harvard Square. Une fois arrivée, je n’ai eu qu’à me rendre à l’école, où j’ai suivi le « cours d’introduction » et passé le test de niveau. C’était plutôt chouette à vrai dire (enfin, pas le test en lui-même, parce que j’ai plus douté que pendant certains QCMs de la HEG, mais l’ambiance était plutôt cool).

On est ensuite allé manger tous ensemble un burger de l’autre côté de la rue, avant de revenir à l’école pour recevoir nos horaires et savoir dans quelle classe on sera placé. Et je suis à nouveau en « Advanced B », comme à Washington ! La seule différence, c’est que cette fois les cours ont lieu le matin, ce qui n’est pas une mauvaise chose. Avec le Jet Lag de toute manière, je me réveille naturellement vers 5h30 voire 6h00, donc si je dois me lever à 7h c’est tant mieux.

Bon, sinon, on s’est un peu baladé avec des gens de Kaplan dans le quartier de Harvard Square. Nous sommes bien sûr allé jeter un coup d’œil à l’université, qui est vraiment immense et très belle. Je vais y retourner un de ces après-midi pour prendre des photos et flâner dans le parc. Peut-être que je pourrai visiter la bibliothèque de l’université (ce qui serait vraiment vraiment très cool !). Harvard Square semble proposer un nombre infini de possibilités de visites et de bâtiments à voir, ce qui me réjouit grandement !

Avec les trois filles avec qui je suis restée un moment après les cours, nous avons fait un tour dans le quartier et nous avons découvert deux rues nommées Bow et Arrow et qui en fait dessinent la forme d’un arc et d’une flèche sur la carte. C’est plutôt cool je trouve !

BowArrow

Enfin, après toutes ces découvertes, j’ai décidé qu’il était peut-être temps de rentrer et d’écrire un petit article sur cette journée. En plus, ici, on soupe à 18h et je ne voulais pas être en retard. Ce petit retour à la maison m’a fait réaliser à quel point j’étais toujours très suisse dans ma tête. Donc, exemple concret : aux USA, lorsque vous montez dans un bus, vous montez à l’avant et vous payez votre ticket (ou vous utilisez une carte magnétique que vous rechargez et que vous débitez à chacun de vos trajets. A Boston, ça s’appelle une CharlieCard). Bref, donc en bonne suisse que je suis, je voulais payer mon trajet avec ma CharlieCard, mais pour entrer dans le bus, on a tous dû monter par la porte arrière et personne n’est allé vers le conducteur pour faire débiter sa carte… Du coup, j’ai voyagé gratuit et je ne sais toujours pas si ce que j’ai fait est juste ou pas.

Autre détail : apparemment, il n’est pas coutume ici d’attendre que le feu du passage piéton soit blanc (vert chez nous) pour pouvoir traverser. La plupart des gens s’en fiche. Et moi, j’ai attendu des plombes pour pouvoir traverser un carrefour désert…

Notez aussi qu’ils ont des noms de rues assez intéressants. Rien qu’en rentrant, car j’ai décidé de marcher un mile depuis le centre de Watertown jusqu’à la maison, plutôt que d’attendre le bus, j’ai croisé pas mal de rues avec des noms improbables ou marrants. A noter notamment qu’ils ont une « Chapman Street » pour les éventuels fans de « Orange is the new black » qui liraient ce billet, mais ils ont aussi une « Westminster Street » et hier on est même passé devant la « Jonathan Street » (Frérot, si tu lis ça, je te fais une dédicace spéciale 😉 ). Bon, ça ce n’était que pour Watertown, mais à Boston et à Cambridge, ils en ont des pas mal non plus, genre « Clinton Avenue », « John F. Kennedy Street » et probablement d’autres que je n’ai pas encore découvertes. Je vais d’ailleurs probablement en faire une catégorie, juste pour rire.

Bonne nuit à vous, qui êtes probablement tous déjà en train de sombrer dans le sommeil et à tout bientôt,

L-A

7 réflexions sur “First Steps

  1. Emmanuelle

    Bravo … bravissimo … et bonne continuation entre rues aux noms marrants, pâtisseries amerloques, langue de là-bas et … cartographie des zones qui grincent … tu vas devenir une spécialiste de xylorythmique ou xylocouic!!!
    A plus,
    Emmanuelle

    J'aime

  2. Marie-Lorraine

    N’oublie pas de prendre une photo quand tu trouveras la rue Marie-Lorraine 😉 (parce que là je suis un peu jalouse!)
    Ici à Malta, c’est drôle de voir la tête de gens quand je leur dis mon nom… Il y a un peu beaucoup de « r » pour eux! Mais finalement ils s’en sortent pas mal, je trouve!
    J’espère que ta classe est sympa! Bisous

    J'aime

    1. Euh… Je vais faire une petite recherche en ligne pour voir où la rue « Marie-Lorraine » se trouve et je te ramène une photo (pour autant que je la trouve). Au cas où ça échouerait lamentablement, tu as d’autres propositions de noms de rue à me soumettre pour que je puisse me rattraper?
      J’espère que vous vous amusez bien à Malte avec Iando et que vos classes sont sympas aussi 🙂 Gros becs

      J'aime

  3. Victoria

    En fait pour avoir été en Angleterre et vécu avec des personnes venant de différents pays, je crois que les suisses sont les seuls au monde à attendre que le bonhomme devienne vert ^^

    J'aime

  4. Emmanuelle

    Les allemands attendent bien que les p’tits bonhommes virent au vert … très très sytlés nos voisins germaniques. Mais à Rome, si tu traverses au vert tu es certaine de te faire écraser par plusieurs véhicules qui attaquent en meute. Et en hongrie les feux ne fonctionnent souvent plus dans les petites localités …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s