J’ai testé pour vous…

…quelques boissons et contenants insolites:

Il fait chaud à Boston : environ 30°C en moyenne et le soleil tape fort. Je sais bien que c’est aussi le cas en Suisse et je ne me plaints pas de la situation ici, mais je voulais juste souligner une habitude très fréquente des américains : ils se baladent souvent avec un gobelet à la main. Cela peut-être du café, du thé, de l’eau ou du soda, peu importe. L’idée c’est de ne pas oublier de s’hydrater et ça, tout le monde l’a bien compris. C’est vrai que c’est bien agréable d’avoir une boisson fraîche à portée de main, par ces chaleurs. Mais que boit-on à Boston et dans quel contenant ? Eh bien, vous allez voir, ce n’est pas triste !

On commence en douceur. Pour le petit-déjeuner, il est agréable de boire un jus d’orange ou OJ (sorti tout droit du jerrican de 3 litres reposant sagement au frigo), mais encore faut-il savoir dans quoi le boire. Vous avez le choix du verre ou de la tasse, et si vous êtes comme moi, vous aimez peut-être aussi boire votre jus d’orange du matin dans un mug, parce qu’avec l’anse, c’est bien pratique à tenir d’une main, pendant que vous lisez les infos sur Twitter. Bon, mais si vous trouvez que vraiment, c’est pas terrible de boire votre OJ dans une tasse, et que les verres c’est plus élégant, eh bien vous pouvez bien sûr choisir un verre. Et là, en ouvrant le placard, surprise : les verres ont la forme de pots de confiture (ou sont gigantesques, ou en plastique, ce qui ne vous aide pas des masses). Eh oui, ici, avoir des verres en forme de pot de confiture n’est pas une blague, c’est plutôt un genre de mode. Avouez que ça peut avoir son charme quand même, non ?

Mais continuons seulement votre journée, voulez-vous. Donc, après avoir avalé votre petit-déjeuner, vous partez au travail ou en cours. Sur le chemin, en bon Bostonien que vous êtes, vous vous arrêtez au Dunkin Donut’s de Harvard Station et vous commandez un Iced Coffee, small parce que c’est de la caféine (même si certains matins, un médium ne vous ferait pas de mal), et vous payez 3$. Il vous arrive de demander qu’on ajoute à votre Iced Coffee du lait et du sucre, lorsque vous avez envie d’autre chose que d’un goût amer dans la bouche pour débuter la journée. L’Iced Coffee est une spécialité bostonienne, même si on peut en déguster dans tous les Dunkin Donut’s aux USA. Cette boisson est très consommée par les Bostoniens (presque à outrance) autant en été qu’en hiver. Iced Coffee un jour, Iced Coffee toujours dirait-on. Vous noterez par ailleurs que boire un Iced Coffee est une des choses incontournables à faire lorsque vous êtes à Boston, d’après mes camarades de classe et Katya. Je me suis donc pliée au jeu, bien qu’y ajoutant un peu de lait. Ça réveille bien : je l’ai bu à 15h avant-hier et résultat, j’ai publié deux articles, créé une page sur ce blog, répondu à plusieurs mails et été incapable de m’endormir avant deux heures du matin. Merci bien !

Iced Coffee, with milk

Votre matinée vient de s’achever et vous avez à présent une pause avant d’enchaîner avec votre travail de l’après-midi. Vous avez emporté de chez vous un super sandwich que vous comptez aller manger dans le parc devant votre bureau, où vous captez le Wi-Fi « eduroam » pour une raison obscure, mais tant mieux ! Seul hic, vous n’avez rien à boire. C’est à ce moment précis, alors que vous déambulez avec désespoir dans les rues de Harvard Square, que vous apercevez l’enseigne du Starbucks et que vous vous sentez soudain libéré d’un grand poids. Ouf, vous allez pouvoir vous acheter un truc à boire. Vous entrez, avisez la longue file d’attente, puis jetez un coup d’œil aux diverses boissons proposées et vous craquez pour un thé froid. Arrivé devant la caisse vous lancez, empli d’une grande confiance en vous-même : « I’ll have a Grande Peach Green Tea Limonade, please. To go » ensuite, vous articulez votre prénom le plus distinctement possible, et si comme moi, vous savez pertinemment que votre prénom sera mal orthographié ou simplement pas compris, vous le raccourcissez ou le changez entièrement. Vous payez moins de 3$ et vous allez sagement attendre au bout du comptoir qu’on appelle votre nom (d’emprunt). Lorsqu’enfin vous avez accès à votre boisson, il ne vous reste que dix minutes de pause et vous vous dépêchez de vous rendre dans le square pour manger. Vous ne terminez bien sûr pas votre boisson, puisqu’elle fait 66 oz (473 ml) et vous la gardez pour le début de l’après-midi.

Peach Green Tea Limonade et, au surprise, il y a une faute dans mon nom...
Peach Green Tea Limonade et, oh surprise, il y a une faute dans mon nom…

Le travail est enfin terminé, quelle joie ! Mais dehors, la température n’a pas diminué d’un Fahrenheit et vous subissez lourdement le choc thermique (rappelez-vous, il fait 64°F (17°C) dans votre bureau). Suant à grosses gouttes, vous désespérez à l’idée de devoir vous glisser dans la fournaise de la station de bus, qui pour l’occasion, partage les locaux de celle du T (train) de Boston. Il vous faut quelque chose à boire et suffisamment de préférence, parce que vous avez décidé de marcher jusqu’à la maison depuis le centre de VotreTown. Ce n’est pas une très grande distance, mais ça vous fait faire quelques pas et du coup, vous avez bonne conscience. Vous vous engouffrez donc dans un 7-Eleven et vous approchez du distributeur de boissons : il y a plein de sodas et toute sorte de tailles de gobelets aussi : le Gulp, le plus petit (20 oz, soit 0.59 l), le Big Gulp (32 oz, soit 0.94 l), le Super Gulp (44 oz, soit 1.3 l), le Double Gulp (56 oz, soit 1.6 l) et enfin, le Team Gulp (128 oz, soit 3.8 l). Vous haussez les sourcils, perdu dans vos pensées et vous tentez de mesurer votre soif. Est-ce qu’un Gulp suffirait ou faut-il plutôt un Big Gulp ? Hum… Un Big Gulp semble plus prudent, après tout, vous devez encore marcher un mile avant de rentrer, et en grande partie sous le soleil. Vous remplissez donc votre Big Gulp de Coca et de glaçons, évidemment, puis payez moins de 2$ et sortez prendre le bus.

Big Gulp interminable

Voilà, la journée est achevée et vous avez ingurgité une quantité impressionnante de boisson. J’espère que votre estomac et votre foie vont supporter tout ça ! Pour information, un estomac humain fait 15 cm de haut et à une contenance à vide de 50 ml. Il peut contenir jusqu’à 4 l lorsqu’il est plein. La grande question maintenant, c’est comment est-ce possible de boire un Super Gulp ou même un Big Gulp en entier (et on ne parle même pas du Team Gulp)? Personnellement, je n’ai pas réussi à terminer le Big Gulp que j’ai acheté et ce n’est pas faute d’avoir essayé (mais c’est peut-être mieux comme ça)…

Si vous souhaitez plus d’informations sur la quantité de liquide contenu dans les gobelets du 7-Eleven, je me suis servie de cet article comme source, ainsi que de cette vidéo d’Ellen Degeneres.

++

L-A

2 réflexions sur “J’ai testé pour vous…

  1. Emmanuelle

    Aaaah, aaah, aaah,
    Une ville entière de potiman. Même moi qui boit des litres d’eau sur une journée – et ce même hors canicule – je ne suis pas certaine d’y arriver. Mais bon, ils doivent avoir une grande quantité de toilettes publiques, un bon système d’égouts et faire la fortune des installateurs sanitaires.
    Tout de bon là-bas,
    Emmanuelle

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s