Shopping et prises de conscience

Hey there !

Je vous bombarde, hein ? C’est pas très cool, je sais, mais quand l’inspiration est là, c’est difficile de la réfréner et ça sonne toujours mieux quand l’article est rédigé du premier coup et pas trois jours après que l’idée ait germé dans ma tête. Il y a un certain enthousiasme de l’écriture qu’il ne faut pas réfréner…

Aujourd’hui, Anastasia et moi sommes allées faire du shopping ! Enfin… Je vais reformuler cette phrase parce que ce n’est pas tout à fait juste : Anastasia voulait faire du shopping et moi je l’ai accompagnée ; et ai la plupart du temps attendu qu’elle fasse ses achats. Oui, je sais, c’est un peu pathétique. Il faut savoir qu’aujourd’hui, je n’avais rien de prévu et pas forcément envie de rentrer à la maison tout de suite, donc je l’ai accompagnée. Je vous rassure, ce n’était pas non plus une après-midi de torture absolue, parce que pendant qu’Anastasia essayait quinze paires de chaussures, j’ai eu le temps de me faire quelques petites réflexions.

Tout d’abord, m’emmener dans un magasin de la marque « Converse » et me laisser me balader dans les rayons, a pour résultat de me faire forcément acheter quelque chose. En l’occurrence, j’avais déjà acheté des Converses la semaine passée, donc je n’en ai pas racheter (il ne faut pas abuser non plus), mais le rayon « 3 t-shirts pour le prix de 1 et demi » a eu raison de moi… Il y a vraisemblablement des choses qui ne changent pas, même en grandissant. Bon, je me suis retenue d’acheter un porte-clés en forme de petite Converse verte, et des lacets de toutes les couleurs, donc il y a du progrès. Qui plus est, ce petit tour dans le magasin Converse m’a fait découvrir l’existence de mini Converses pour enfants que j’ai trouvé très choues (et ça m’a aussi fait réaliser que oui, les enfants de moins de 6 ans portent bel et bien des chaussures, y compris des Converses, surtout si leurs parents ont bon goût). Bref, je vais donc redescendre de ma planète et me rappeler dorénavant que les enfants marchent aux alentours de 1 an et qu’il est donc logique qu’ils aient besoin de chaussures (et non, je ne suis pas une inculte, l’ironie, ça existe !).

Bon, mais ma grande prise de conscience du jour est en réalité bien moins drôle et un peu effrayante (vous avez peur maintenant, hein ?). Je crois que j’ai des TOC (OCD en anglais ; je trouve d’ailleurs que ça fait beaucoup plus classe que TOC). Mais pourquoi tu dis un truc pareil L-A ? Parce que pendant tout l’après-midi, je n’ai pas pu m’empêcher de :

  • Replacer exactement au bon endroit les boîtes de chaussures qu’Anastasia avait sorti des rayons.

  • Replier comme il faut tous les t-shirts qu’Anastasia et moi avions dépliés pour voir si c’était notre taille ou non.

  • Remettre correctement les couvercles des boîtes à chaussures qu’Ana avait mal remis.

  • Repositionner les chaussures sur les présentoirs pour éviter que ces dernières tombes.

Bon, je suis peut-être juste maniaque, mais il y a parfois de quoi se poser des questions sur sa propre santé mentale. Notez aussi que je ne comprends toujours pas qu’il y ait des gens qui supportent de ne pas mettre de chaussettes lorsqu’ils portent des chaussures de sport ou des Converses. Les gars, comment vous faites pour ne pas avoir de cloques au bout de trois pattés de maison ? Je vous avais dit que j’étais maniaque… Une maniaque qui d’ailleurs a de la peine à gérer les gens qui mangent la bouche ouverte à deux centimètres d’elle (ou des chips au-dessus d’un livre ouvert), tout en faisant un splendide bruit de mastication… Au secours…

Bon bon bon ! J’arrête de me plaindre (même si je ne me plaignais pas vraiment, je faisais juste état de quelques petites choses de la vie de tous les jours qui me dépassent un peu).

Notez que c’était une après-midi très chouette et qu’on a fini par aller voir Légo Land, qui est en fait une sorte de musée du Légo (on n’est pas entrées dans le musée, mais on a fait un tour au shop et on y a vu des Légos Star Wars (mais non Daniel, je n’en ai pas acheté, parce que celui que je voulais ne serait pas entré dans ma valise…)). On a aussi vu une girafe géante, je vous mets sa photo là en-dessous, parce qu’elle non plus ne serait pas entrée dans ma valise…

Enfin, pour ceux qui pensent que je passe trop de temps à faire des trucs comme écrire, lire, faire du shopping et visiter des trucs intéressants (au lieu de réviser mes cours qui sont tellement difficiles…) sachez que ce voyage ne m’est pas totalement inutile (non seulement parce qu’il me permet de renouveler un peu ma garde-robe, héhé !), mais aussi parce qu’aujourd’hui j’ai eu une illumination dans le métro. Vous savez le mot « Tie-break » que l’on utilise au tennis lorsque les deux joueurs sont à égalité dans leur jeu et qu’il faut les départager ? Eh bien j’ai ENFIN compris pourquoi on disait ça. Il suffit de décortiquer le mot : Tie – Break. Non, ça ne veut pas dire « briser la cravate », comme on pourrait le croire, si on s’appelle Louise-Anne et qu’on n’a jamais entendu parler autrement de l’expression « It’s a tie ». Mais, maintenant les amis, la vérité s’est imposée à moi !

Katya, notre prof (qui d’ailleurs dès ce soir n’est plus notre prof et sera remplacée demain par une nouvelle prof, snif), nous a souvent fait jouer à des jeux (ludiques, attention ! Genre Tabou, Pictonnary, Charade, Catégories etc.) par équipe. A chaque fois que l’on finissait à égalité entre deux équipes, elle utilisait l’expression « It’s a tie ». Donc, je ne sais pas pourquoi j’ai eu cette illumination dans le métro entre Community College et North Station, mais en tout cas, j’ai fini par comprendre que « Tie-break » signifie simplement « Briser l’égalité ». Voilà, c’était ma prise de conscience n°2 !

Ma prise de conscience n°3, c’est que Chet Faker et C2C, sont vraiment deux groupes/artistes géniaux, au cas où vous seriez en panne d’inspiration pour vos futures listes de lecture iTunes de l’été 😉

Bon, je vais aller lire un peu les p’tits loups ! Je vous souhaite une bonne nuit, parce qu’il est tard chez vous et vous fais des becs,

++

L-A

3 réflexions sur “Shopping et prises de conscience

  1. Emmanuelle

    🙂 Hello suissesse 🙂
    Je crois pouvoir dire qu’en tant que bonne helvète, qui plus est étudiante à la HEG de Genève, ta propension à alligner les cartons, etc,… est légitime et même un atout. Moi, j’en connais une qui habite dans mon appart et qui est munie de la même programmation « maniaque ». Bon, pas certaine que cela te rassure vraiment ;-). Mais tant que tu ne remets pas tout en ordre pour faire taire en toi des angoisses viscérales et une peur congénital des catastrophes et de la mort, c’est que tu es bêtement atteinte de maniaquerie 😀
    Et pour le reste bravo pour ces éclairs de génie. Hé oui, les bébés et les enfants ont des pieds à chausser. Les gas qui se promène en converses sans chaussettes sont tarés … ou fakir (et en plus des cloques, ça pue terriblement). La girafe légo est magnifique, encombrante mais magnifique. Et je termine en te remerciant pour ton inspiration scripturaire et primesautière.
    Emmanuelle bavarde invétérée du pouce droit

    J'aime

    1. Bon, me voilà rassurée alors. Mon plus gros problème actuellement, c’est gérer le fait que sur ce blog il me soit impossible de « justifier » le texte de mes articles. Du coup, c’est jamais bien aligné à droite et ça me tend. (oui, je suis maniaque, je sais… Mais je fais des efforts pour me détendre, je vous jure!).
      Merci pour les commentaires (et le compliment sur mes éclairs de génie confessé dans cet article) et j’espère que je vous noie pas trop sous les articles quand même!
      Gros becs et à tout bientôt!

      J'aime

      1. Sandoz

        Merci Louise-Anne, c’est un régal de te lire!
        J’ai beaucoup ri avec le  » tie-break » et désormais je ne pourrai plus voir une cravate ou un match de tennis sans penser à toi! Mais ma culture s’est enrichie, parce que à vrai dire, je ne m’étais jamais posée la question de la signification de cette expression. Alors merci.
        Bonne continuation et gros becs.
        Anita

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s