Week #3

Hey there !

Eh voilà, cette troisième semaine s’achève (presque, on n’est que samedi matin) et il s’est à nouveau passé beaucoup de choses, alors attrapez vos lunettes et votre ordinateur, et accompagnez-moi dans cette petite rétrospective de la semaine !

Cette semaine a commencé par la découverte du deuxième Book Store de Harvard, une superbe librairie sur trois étages, dans laquelle on trouve à la fois des romans et œuvres de fiction, mais également des documentaires et des livres de cours. Il y a des livres partout et tout est plus ou moins en bois. Seul bémol, la cafétéria au deuxième qui distille des odeurs de nourriture un peu partout… Mais bon, c’est les USA, on ne peut pas non plus trop leur en demander. Je vous laisse apprécier.

En me baladant dans les rayons, alors que je me demandais s’ils n’avaient pas par hasard des livres sur les réseaux sociaux (eh non, mes centres d’intérêt n’ont pas changé depuis les trois dernières semaines), je suis tombée sur un rayon entier de livres sur l’informatique et les langages SQL, HTML et j’en passe. Petite (grosse) pensée pour la HEG et soulagement de ne pas avoir eu à lire en entier les livres ci-dessous lors du semestre dernier :

SQL

HTML_CSS3

Trouver le rayon de l’informatique était une bonne pioche, puisque juste à côté se trouvait, ô surprise, un rayon sur le Big Data et les réseaux sociaux. Bingo ! (Bon, je me suis retenue d’acheter des livres quand même, sinon ma valise sera de nouveau beaucoup trop pleine !).

Durant cette même journée, des filles de ma classe et moi, sommes allées voir le film « Les Minions » au cinéma. Et je dois vous dire que le cinéma où nous sommes allés était vraiment très grand (ça vous étonne, hein !) et que le film était vraiment très très marrant. Pour ceux qui envisagent d’aller le voir, ça vaut franchement la peine ! (et si vous êtes allés à Londres avant c’est encore mieux, parce qu’il y a plein de blagues à propos des anglais, et sur « Mind the Gap »)!

Bon bon bon, mis à part ça, hier je suis allée dans un Mall (mais un Mall gigantesque, avec trois étages, des magasins improbables, dans lequel je me suis perdue… Evidemment !) et j’en suis venue à la conclusion que : premièrement, on devrait vraiment distribuer des cartes du Mall aux touristes avant qu’ils entrent dans ce genre de bâtiment, ou leur prêter un GPS, c’est à choix. Deuxièmement, le shopping c’est vraiment un sport. Troisièmement, les cours de négociation de la HEG ont vraiment été utiles et vous comprendrez très vite pourquoi.

Donc, je me baladais innocemment, regardant tout autour de moi, quand je vois un type tout en noir et soigné, qui me dit bonjour. Je lui dis bonjour aussi, tout en sachant que si je m’arrête, il va vouloir me vendre un truc de son stand et que je n’en ai pas envie, donc je continue mon chemin. Et là, il m’appelle et par réflexe je me retourne. ECHEC CRITIQUE. Ne jamais faire ça. Ne vous retournez pas. Sauf si vous avez au moins vingt minutes à perdre.

Donc je me retourne, il me dit qu’il veut me montrer un truc, je le suis, parce que je suis une bonne poire curieuse et là, il me demande de tendre les mains vers lui et me met une sorte de sel coloré dans les mains. Après quoi, il me fait frotter mes mains l’une contre l’autre, puis les rince, tout en me faisant la conversation. Et c’est là que le plus drôle commence. Ce type doit être un bon vendeur, parce que ses compliments étaient subtils, du genre « oh, mais vous parlez bien l’anglais », « ah oui, la Suisse je connais, c’est un très beau pays », « Vous parlez français, mais c’est formidable », et parfois un peu déplacé, genre « Wow, vous faites du sport ? Non. Mais si, vous devez en faire. Je nage de temps en temps. Ah je me disais bien aussi ». Ça aurait pu être une discussion fort sympathique, si je n’avais pas eu l’impression qu’il me retenait en otage ou essayait de me draguer un peu, je ne sais pas trop (en tout cas, pour me mettre mal à l’aise, il avait trouvé la bonne combine).

Enfin bref, donc son produit, c’était un genre de peeling, qui a effectivement rendu mes mains très douces et quand il m’a montré le même, mais pour le visage, j’étais presque convaincue. Presque. Parce que son truc fonctionnait vraiment bien, et je l’aurai bien acheté pour tester si… Si ça n’avait pas été 121$ le petit pot. La blague. Il m’a presque eu, mais je lui ai dit que c’était trop cher, très poliment. Il a aussi tenté de faire des conversions de CHF en dollars et inversement, pour me montrer que j’y gagnais, sauf que non, en fait, parce que contrairement à moi, il ne connaît pas la valeur du CHF par rapport au dollar. Enfin bref, après ces nombreuses négociations et ses tentatives désespérées de me faire acheter son truc révolutionnaire, j’ai fini par m’extirper de ses griffes et me suis enfuie.

Après quoi, alors que je me baladais dans le Mall, une alarme s’est déclenchée et on a passé cinq bonnes minutes avec un son de sirène suraigu dans les oreilles. La joie. J’ai fini par sortir de là, et suis tombée sur le mini jet d’eau de Genève, ce qui m’a fait penser à vous.

Voilà voilà ! Aujourd’hui, comme vous le savez, on est samedi et je vais profiter d’aller me balader un peu dans le North End, le quartier des premiers immigrés Italiens et tenter d’aller dire bonjour à l’océan Atlantique !

Passez une belle journée et à bientôt,

++

L-A

Une réflexion sur “Week #3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s