Like or Dislike, that is the question.

Au début du mois d’octobre, Mark Zuckerberg annonçait l’arrivée sur Facebook d’une nouvelle fonctionnalité : un bouton « Dislike » (« Je n’aime pas »), enfin ? Pas exactement, mais nous y sommes presque. En fait, l’idée est de proposer quelque chose d’encore plus développé qu’un bouton « Je n’aime pas », mais pour comprendre comment on en est arrivé là, revenons un petit peu en arrière.

Depuis plusieurs années maintenant, les utilisateurs de Facebook souhaiteraient pouvoir indiquer qu’ils n’aiment pas un post, grâce à un bouton « Je n’aime pas ». Le développement de ce bouton serait en effet relativement logique, puisqu’il existe déjà un bouton « Like » (« J’aime ») et que l’on ne peut pas toujours « aimer » les statuts de nos amis ; c’est toujours un peu bizarre de mettre « J’aime » sous le statut de quelqu’un qui annonce quelque chose de triste ou de révoltant… Jusqu’à présent cela dit, Zuckerberg n’a jamais accepté de placer cette fonctionnalité de « Je n’aime pas » sur son réseau social, probablement par peur des Haters et du côté assez négatif qu’implique le geste du « Dislike ». De plus, c’est rapide de cliquer sur un bouton « Je n’aime pas » et de passer à autre chose, on n’y pense pas vraiment. Mais comme jusqu’alors, pour montrer son désaccord, il fallait poster un commentaire (et donc réfléchir un peu aux raisons de notre désaccord), cet effort a dû en décourager plus d’un (ce qui ne veut pas dire que le commentaire négatif n’existe pas, juste qu’il y a probablement moins de négativité dans les statuts que s’il était possible de cliquer simplement sur un bouton « Je n’aime pas ». Enfin, c’est une théorie personnelle…).

Enfin, le patron de Facebook a tout de même proposé plusieurs alternatives à ce bouton « Dislike » tant voulu des internautes, en proposant notamment en 2013, le sticker en forme de pouce tourné vers le bas, auquel il est possible d’avoir accès dans les messages privés et sur l’application Messenger. Il n’est toujours pas question de ne pas aimer un statut, mais au moins, on peut ne pas aimer ce qu’un ami (ou un groupe d’amis), nous dit par message privé… C’est un début !

dislike_FBSource de l’image

Si le « Pouce en bas » de Messenger est une démarche initiée par Facebook pour tenter répondre à la demande des internautes, ce n’est pas le cas de ce qui suit. Précédemment, Thomas Moquet (illustre inconnu) a développé une extension du navigateur Web Mozilla Firefox, afin qu’il soit possible aux internautes de ne pas aimer un statut. Le plug-in, qui semble avoir fonctionné à ses débuts (et d’après les commentaires des utilisateurs, plus vraiment actuellement), ajoute un bouton « Je n’aime pas » à côté du bouton « J’aime » de Facebook. Seulement voilà, si vous cliquez sur ce bouton et que vous êtes le seul de votre entourage à avoir installé le plug-in, eh bien personne ne peut voir votre petit pouce vers le bas. Par contre, un commentaire apparaît où il est simplement écrit « Je n’aime pas » en clair. Le problème est bien sûr résolu si vous parvenez à convaincre vos amis de télécharger aussi le plug-in, mais pour tous les autres, ou lorsque vous vous connectez via un autre navigateur Web, vous passez pour quelqu’un qui poste des commentaires « Je n’aime pas » un peu secs. Quitte à poster un commentaire, autant qu’il soit un peu plus développé ou un peu plus empathique.

C’est cette idée d’empathie qui a d’ailleurs guidé Mark Zuckerberg dans le choix d’une alternative à un bouton « Dislike ». En effet, il s’est avéré que la volonté d’obtenir un bouton « Je n’aime pas » n’était pas forcément guidée par l’envie de blesser d’autres internautes, mais plutôt par celle de vouloir exprimer d’autres sentiments ou réactions que le « Like » ne permet pas, comme l’empathie. Ainsi, l’idée est de proposer une petite palette d’émoticônes représentant quelques émotions de base ou réactions possibles, que les internautes pourront utiliser pour signifier leur empathie, leur colère ou leur joie. Ces émoticônes sont au nombre de six : le rire, la joie, la surprise, la tristesse, la colère et un cœur, et viennent s’ajouter en renfort à ce bon vieux « Like » que l’on connaît bien.

emotic_emotionsSource de l’image

Mais donc, qu’en penser ?

Eh bien, après tout, pourquoi pas. En tant qu’êtres humains, nous sommes confrontés tous les jours à un panel infini d’émotions, que nous devons gérer et exprimer au mieux (et c’est parfois difficile, on le sait bien), même si parfois les mots ne suffisent pas. Lorsqu’il s’agit d’expliquer nos émotions à haute voix, le ton et la gestuelle nous aident à être compris, mais par écrit ? C’est pour ça que les émoticônes ont été créées aussi, pour transmettre une émotion. Et apparemment, Mark Zuckerberg l’a bien compris. Reste à savoir si ce geste, qui pour l’instant semble relativement malin, ne va pas rendre les internautes plus avares en matière de commentaires, s’il suffit de cliquer sur un bouton pour dire « Ça me rend triste », « Je suis en colère » ou « C’est génial ! ».

 

Bibliographie

CARLIER, Alexandre, 2011. Facebook Dislike – Télécharger. Softonic.com [en ligne]. [Consulté le 19 octobre 2015]. Disponible à l’adresse : http://facebook-dislike.fr.softonic.com/

COEFFE, Thomas, 2015. Facebook : des émojis plutôt qu’un bouton dislike ?. Blog du modérateur [en ligne]. 21 septembre 2015. [Consulté le 19 octobre 2015]. Disponible à l’adresse : http://www.blogdumoderateur.com/facebook-brevet-emojis/

FREDOUELLE, Aude, 2015. A défaut d’un bouton dislike, Facebook teste les émoticônes. Journal du Net [en ligne]. 9 octobre 2015. [Consulté le 19 octobre 2015]. Disponible à l’adresse : http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/1163505-a-defaut-d-un-bouton-dislike-facebook-teste-les-emoticones/

MOZILLA FOUNDATION, 2009. Facebook Dislike. Mozilla Foundation [en ligne]. [Consulté le 19 octobre 2015]. Disponible à l’adresse : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/facebook-dislike/reviews/?page=15

PROVOST, Lauren, 2013. « Dislike » : Facebook lance le « J’aime pas » sous la forme d’un sticker pouce en bas. Le Huffington Post [en ligne]. 18 décembre 2013. [Constulté le 19 octobre 2015]. Disponible à l’adresse : http://www.huffingtonpost.fr/2013/12/18/dislike-facebook-sticker-pouce-en-bas-j-aime-pas_n_4464421.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s