The Upside of Unrequited

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur ce livre et pourtant, je suis actuellement sans voix. Sans voix parce que rare sont les livres qui me font autant sourire en traitant d’une thématique aussi banale que celle du premier amour. Rien qu’en écrivant ces mots, j’ai les dents qui grincent à la perspective d’autant de sucre et de douceur. Dans la littérature, il existe déjà un nombre incalculable d’histoires traitant de ce sujet et après en avoir lu un certain nombre, j’ai fini par me faire à l’idée qu’il y aurait forcément un peu (beaucoup ?) de niaiserie dans ce type de récit. C’était d’ailleurs un peu ce à quoi je m’attendais en commençant The Upside of Unrequited et je crois n’avoir jamais été autant satisfaite d’avoir tort.

The Upside of Unrequited est l’histoire de Molly Peskin-Suso, une adolescente de 17 ans qui n’est jamais sortie avec personne mais accumule les crushs jusqu’au glorieux nombre de 27. Elle se compare souvent à sa sœur jumelle, Cassie, qui elle, accumule les flirts et les conquêtes. Malgré cette différence, les deux sœurs sont très complices et partagent tout, y compris leurs meilleures amies Abby et Olivia. Mais cet équilibre est mis à mal lorsque Cassie commence à sortir avec une fille rencontrée dans un bar et que Molly se trouve reléguée au second plan par sa sœur. Commence alors pour Molly une période d’introspection pendant laquelle elle continue à se construire en s’émancipant de sa sœur et en rencontrant de nouvelles personnes, dont Reid, un collègue de travail, un peu timide et maladroit, passionné par l’œuvre de Tolkien et Game of Thrones.

Si l’histoire semble banale au premier abord, elle traite pourtant de nombreuses thématiques intéressantes, qui font sortir ce livre des sentiers battus. En premier lieu, il y a le rapport entre ces deux sœurs jumelles qui sont à l’opposé l’une de l’autre. Cassie est une grande blonde aux yeux verts, extravertie et sûre d’elle alors que Molly est une petite brune aux yeux bruns, qui n’a pas confiance en elle et n’est pas très à l’aise dans son corps. Malgré ces différences, les deux sœurs partagent une grande complicité et sont là l’une pour l’autre, jusqu’au moment un peu délicat où Cassie a une petite amie et que la relation avec sa sœur en souffre. Cela dit, bien que l’on préférerait que cela n’arrive pas à Molly, à qui l’on s’attache dès les premières pages, il est intéressant d’observer les changements de rapports au sein de la fratrie et la manière dont Molly et Cassie vont les gérer.

Autre thématique importante du livre et dont je parlais en introduction à ce billet, la quête du premier amour par Molly et tous les questionnements que cela implique. Ce thème est un des fils conducteurs du récit, mais il amène surtout beaucoup de questionnements de la part du personnage principal. Elle se demande si elle est vraiment normale puisqu’elle n’est sortie avec personne alors qu’elle a 17 ans ou encore si cela lui arrivera un jour. Elle fait aussi passablement de remarques sur son corps et la perception qu’elle en a, notamment en parlant du choix de ses vêtements ou des remarques de sa grand-mère voulant l’inciter à perdre du poids… Tous ces petits indices nous permettent de mieux comprendre Molly et la manière dont elle pense. Vivre cette histoire de son point de vue fait aussi que l’on s’attache beaucoup à ce personnage et pour certaines choses, que l’on s’identifie à elle.

J’ai beaucoup aimé lire ce roman, en anglais encore une fois. Je l’ai choisi parce qu’il y en avait un extrait à la fin de Simon vs. The Homo Sapiens Agenda et que le style m’avait plu. Cela m’amène d’ailleurs à préciser encore deux points que j’aime beaucoup à propos de ce livre. Tout d’abord, en digne petite soeur de Simon vs. The Homo Sapiens Agenda, cette histoire comporte plusieurs personnages LGBT+ et on y parle beaucoup du mariage homosexuel, qui a été accepté par les Etats-Unis en juin 2015. J

L’autre raison qui m’a fait tellement aimer ce livre, c’est que les personnages évoluent dans le même univers que celui de Simon, puisqu’on découvre très vite qu’Abby, la meilleure amie de Simon, est en fait la cousine et meilleure amie de Molly et Cassie. Plusieurs clins d’œil aux aventures de Simon et à ses personnages sont faits tout au long du roman et cela donne une autre dimension à l’histoire ; pour les fans de séries, on pourrait appeler cela un crossover. Je recommande donc vivement de lire Simon vs. The Homo Sapiens Agenda avant de commencer The Upside of Unrequited pour ne rater aucun des clins d’œil ou inside jokes.

Références

ALBERTALLI, Becky, 2017. The Upside of Unrequited. Londres : Penguin Books, 2017. ISBN 978-0-141-35611-2

Mariage homosexuel aux Etats-Unis. Wikipédia : l’encyclopédie libre [en ligne]. Dernière modification de la page le 4 mars 2018 à 17:50. [Consulté le 13 avril 2018]. Disponible à l’adresse : http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Mariage_homosexuel_aux_%C3%89tats-Unis&oldid=146080999

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s