Page blanche

Le silence est pesant dans la pièce. Enfin, le silence, tout est relatif. Si l'on fait abstraction du tic-tac répétitif de la petite horloge carrée, posée sur la bibliothèque, du grincement intempestif du volet qui se croche mal contre le mur, de la respiration discrète de l'ordinateur et des petits grattements, sautillements, gazouillis et courses …

Lire la suite de Page blanche